Mixette M3i Mx4v2s

Mixette analogique 4 voies à très hautes performances
Mixette M3i Mx4v2s

Points forts : Hautes performances, excellente fiabilité, fabrication robuste, maintenance simple et rapide
Version Vu ou Modulomètres / Mono et bi-références

Options : Télécommande, connectique sur mesure…

Attention, produit discontinué : Suite à la cessation d’activité de la société M3i, la mixette Mx4v2s n’est plus produite. Toutes les opérations de maintenance et de mise à niveau sont néanmoins suivies, sous réserve de disponibilité des pièces détachées. Utiliser le formulaire contact de ce site pour tout renseignement technique ou tarifaire concernant une maintenance du produit.

Caractéristiques techniques de la mixette M3i Mx4v2s
Gain Maximum 89 dB
Niveau Maximum admissible en entrée + 20 dBm
Niveau nominal de sortie symétrique + 4 ou -56 dBm
Niveau Maximum de sortie symétrique + 24 dBm
Niveau nominal de sortie asymétrique  -2 / -12 dBm
Niveau Maximum de sortie asymétrique + 20 / +10 dBm
Bande passante à -1dB 10 Hz – 20 KHz
Bruit ramené à l’entrée -126 dBm / -129 dBA
Bruit de fond toutes voies fermées – 91 dBA
Diaphonie entre voies à 1KHz 85 dB
Alimentation par piles 8 x LR14 (1,5V)
Alimentation externe 7 à 15 Vcc / 800mA
Autonomie environ 15 Heures

(Caractéristiques non contractuelles et sujettes à modification sans préavis du constructeur)

Documentations disponibles

Mode d’emploi version 1 – N°96101 à 96125 (Copie du site M3i – PDF – 154 Ko)

Mode d’emploi version 2 – N°98101 à 98152 (Copie du site M3i – PDF – 154 Ko)

Mode d’emploi versions 3 et 4 – N° > 99101 (Français – PDF – 133 Ko)

Mode d’emploi version 3 and 4 – # > 99101 (English – PDF – 125 KB)

Modifications et transformations disponibles

Protections des sorties contre le 48V (modification critique) : sur les modèles antérieurs à 2001, une défaillance des circuits de sortie peut être provoquée en cas d’application de 48V fantôme. La modification consiste à installer un circuit de protection sous la carte-mère afin de protéger les sorties. Les mixettes les plus sujettes à la panne sont les mixettes série « 3 », dont les numéros de série commencent par 99xxx, 00xxx ainsi que certains modèles 01xxx, mais les numéros de série antérieurs (N°96xxx et 98xxx) sont également affectés. Un retour en atelier est donc indispensable. Les modèles postérieurs (série 4 – N°02xxx…) disposent d’une protection d’origine.

Remplacement des connecteurs internes de la série 1 (modification critique) : les mixettes de première génération (N°96xxx) peuvent avoir une défaillance de certains connecteurs internes, provoquant crachements, bruits de « grenaille » et autres pertes de son. Il est important de faire une mise à niveau de ces connecteurs vers ceux qui équipent les modèles les plus récents.

Mise à jour des préamplificateurs de la série 1 (modification critique) : afin de diminuer la distorsion à haut niveau, une modification de valeurs et un ajout de quelques composants est conseillée sur les préamplificateurs des mixettes de première génération.

Remplacement des embases XLR de la série 2 (modification critique) : les embases XLR dont les mixettes de série 2 (N°98xxx) sont équipées s’avérant peu fiables, il est recommandé de les remplacer par des modèles Neutrik lors des opérations de maintenance de routine.

Remplacement des trims d’entrée par des potentiomètres : en cas d’utilisation avec des microphones statiques, il peut être plus confortable de remplacer les commutateurs rotatifs d’entrée par des potentiomètres. Il est à noter que cette modification entraîne la perte de l’entrée ligne sur la/les piste(s) où elle est effectuée.

Remplacement des potentiomètres de pan-pot par des interrupteurs : certains utilisateurs s’étant plaint des pan-pots dont les séries 3 et 4 sont équipés, il est possible de les remplacer par des commutateurs à 3 positions, comme sur les modèles série 1 et 2. Un bouchon vient alors obturer le trou par lequel passait le bouton.

Installation d’un micro d’ordre : un micro d’ordre avec son circuit amplificateur peuvent être installés dans la mixette. Selon les versions, le bouton de commande peut être placé entre les deux vu-mètres (série 1) où à n’importe quel autre endroit qui conviendra à l’utilisateur !

Installation d’une prise télécommande 4 voies et/ou « mixer » pour série 1 : les mixettes de premières génération (N°96xxx) étaient pourvues de deux prises de télécommande. Ces prises ont été modifiées dès la deuxième version. On peut remplacer les embases DIN d’origine et transformer la mixette pour la rendre compatible avec les séries 3 et 4: télécommande 4 voies et/ou prise « mixer » (sortie 4 pistes post-fader + 2 entrées).

Installation d’une prise Hirose de sortie d’alimentation : les mixettes série 3 et 4 utilisent les broches 2 et 3 de la prise XLR d’alimentation pour « ressortir » l’alimentation « switchée » vers un récepteur HF, par exemple. Les connecteurs miniatures Hirose étant néanmoins devenus la norme en matière d’alimentation de micros HF, il est possible de rajouter une embase Hirose à côté de la prise d’alimentation existante. Cette modification peut se faire sur toutes les versions de mixette.

Installation de modulomètres sur série 1 : Alors que les mixettes série 2, 3 et 4 peuvent être équipées au choix de vu-mètres ou de modulomètres, les mixettes série 1 ont été conçues pour être équipées exclusivement de vu-mètres. L’ajout d’un petit circuit supplémentaire et le remplacement des galvanomètres d’origine permettent de s’affranchir de cette limitation et de disposer de modulomètres, même sur les modèles les plus anciens.

Liste ouverte…

Prestations réalisées sur devis, suivant barème horaire.