Cordon microphone symétrique

24 Fév 2014 | Divers

La plupart du temps, les cordons micro symétriques sont réalisés à l’aide de câble à 2 conducteurs blindés. C’est une erreur car ce type de câble ne peut pas fournir un blindage de qualité au signal audio.

Pour qu’un blindage soit efficace, il ne faut pas qu’il transporte le signal audio à protéger.

Hors, quand on utilise un câble à deux conducteurs blindés, la tresse de blindage véhicule également la masse électrique du signal audio. Cette masse n’est donc pas protégée et des parasites peuvent l’affecter, remonter vers la mixette ou l’enregistreur et finalement perturber la qualité du signal en provenance du microphone. Ceci est particulièrement vrai lorsqu’on est en présence de signaux radio numériques pulsés (téléphone, wifi, bluetooth, TNT…), qui sont très perturbateurs de nature.

Pour réaliser un cordon micro de bonne qualité, il est donc essentiel que la masse audio soit également protégée par le blindage.

Il faut donc utiliser un câble à trois connecteurs blindés (voir le schéma ci-dessous).

Il est à noter que la masse mécanique est souvent reliée à la masse électrique dans le corps du microphone. Ceci peut se comprendre, car en cas d’utilisation de câble à 2 conducteurs blindés, il y aurait un risque que la masse mécanique du microphone ne soit pas reliée et qu’elle reste « flottante », ce qui aurait des effets très néfastes. Mais avec un câble à 3 conducteurs blindés, la tresse et la masse audio vont se retrouver reliées ensemble dans le micro. Ce qui peut poser d’autres problèmes en bouclant 2 masses différentes à l’entrée du micro.

Pour remédier à cela, il peut être intéressant de ne pas connecter la tresse dans la prise XLR, au niveau du microphone.

Il faudra alors s’en souvenir en cas d’emploi de plusieurs cordons micro bout à bout. Celui qui a la masse coupée devra impérativement se situer en dernier.